acceuil val de sirod

VAL DE SIROD


 

A la limite du Haut Jura, le village de Sirod (600-650m), sa vallée et ses alentours, offre de belles possibilités à cheval.

Des voies faciles rejoignent les villages voisins entre eux. Notamment Treffay, Gillois, Conte, Lent, Bourg de Sirod et Crans. De jolis paysages variés, un peu de dénivelé mais de beaux panoramas à la clé, des fontaines dans tous les villages, la rivière de l'ain... Bref un petit paradis pour les randonneurs.

 


 

 

 

 

Depuis le haut du village de Sirod, un chemin permet de rejoindre Gilleret (800m d'altitude), puis Gillois. D'abord chemin blanc, c'est ensuite un chemin herbeux qui monte et commence a nous laisser entrevoir toute la vallée.


 

 

Ensuite un chemin blanc permet de rejoindre Conte.

C'est un petit village de 60 habitants, mais qui mérite que l'on y passe et que l'on s'y arrête. En effet, hormis son étang (très prisé par les pêcheurs), son centre équestre (la Cavalerie de la Source), et ses nombreuses fontaines, il est également le berceau de la source de l'Ain.

Attention la source n'est pas accessible à cheval, le sentier étant trop empiéré, étroit et très emprunté par les promeneurs. Cependant une partie du circuit l'est. Par le moulinet et sa cascade on peut même rejoindre Doye et Nozeroy.


 

 

En redescendant sur Sirod, une halte s'impose à la Papeterie.

C'est une clairière, où tout autour s'enroule l'Ain. Facile d'accès pour les chevaux, les plages en graviers et la pente douce pour aller faire trempette. Il y a même quelques trous d'eau où les chevaux peuvent s'essayer à la nage. La baignade sera réservée aux plus courageux, l'eau étant très froide toute l'année, proximité de la source oblige.

 


 

 

 

 

 

Quittons la Papeterie pour se diriger sur les hauteurs. Depuis le tunnel de la vallée, le chemin longe les ruines de l'ancien village fortifié de Richebourg. Il ne reste pas grand chose, hormis la chapelle et la porte qui a été restaurée. Autrefois on passait par ici pour gagner le Val de Sirod est la Suisse. C'est également à cette porte que l'on payait la gabelle et la protection du seigneur.

 

la chapelle

porte

porte

porte

En montant encore par le sentier à coté de la porte, on accède aux ruines de l'ancienne forteresse de Chateau-Villain, construite au XII ème siècle. Il ne reste que les ruines de 4 tours et quelques pans de murs.

C'est également le repère d'une horde d'une douzaine de chamois, qui ont élus domicile sur ces crêtes. Pas du tout farouche, ils se laissent approcher et admirer sans broncher.

On peut continuer en direction de Lent par un petit sentier de buis et admirer le panorama au belvédère, ou redescendre sur Bourg de Sirod et les pertes de l'Ain.

ruines

pt de vue sur Sirod

buis

Le gîte-restaurant "Les Chamois" à Bourg de Sirod acceuille cavaliers et leurs montures pour une étape ou un séjour. Bonne adresse, très acceuillant.

Et à quelques pas de là, les cascades et gorges des pertes de l'Ain.