Construction de boxes

 

MONTAGE DE BOXES CHEVAL' LIBERTE



 

Cette  année c'est décidé, nous offrons un toit pour l'hiver à nos deux vieux chevaux. Ils sont rustiques, ils vivent toute l'année dehors, mais les conditions de plus en plus humides des périodes hivernales et leurs âges avançant, il est préférable pour eux de pouvoir s'abriter les jours de pluie et d'avoir les pieds au sec.

C'est donc en octobre de cette année 2014, après l'acceptation du permis de construire et la chape de béton coulée, que nous attaquons les travaux. Le choix s'est porté sur un ensemble de 2 boxes et un abri accolé, de marque Cheval'Liberté, dans la gamme confort. Le tout pour un total de 27 m2 au sol. Nous avons choisi de nous le faire livrer, mais de faire le montage nous-même, pour des raisons d'économies. Voici donc les étapes de construction.

 

 

 

C'est parti pour l'assemblage des 130 planches, en pin du nord massif raboté, rainuré et traité autoclave classe IV, choisi en 40 mm d'épaisseur.

Le premier panneau est le plus délicat, car nous ne fixons rien au sol avant d'avoir monté les 3 pans du premier box afin de s'assurer du bon équerrage de la structure. Etape très importante pour ne pas avoir de soucis par la suite.

 

 

Le jeu d'empilage se poursuit, poteau après poteau, mur après mur. Et premières découpes, des planches du haut qui suivent la pente du toit. Nous montons les façades de portes et les pannes au fur et à mesure, cela fini d'enlier l'ensemble.

Nous voici à la fin de cette première journée de travail. Et le résultat est plutôt satisfaisant :

 



 

Nous attaquons la deuxième journée du montage, avec nottamment la partie toiture.

Seulement pour ce modèle de boxes, cette dernière ne se compose que d'une très légère structure composée de 2 rangées de chevrons, supportant une simple tole galva, de seulement 0,45 d'épaisseur. Autant dire impossible de passer un hiver avec de la neige dans une telle configuration. Autre point à ne pas négliger, la condensation. Il faut donc éviter absolument de laisser cette tole ainsi, sans renforcer ni isolé.

Nous avons donc acheté directement en scierie des planches de sapin-épicéa traité de 18 mm d'épaisseur et de 4 m de longueur, et des liteaux. Et pour étanchéifier un écran de sous toiture. Un petit rajout au budjet initial et un peu plus de travail, mais indispensable.

Et pour renforcer encore l'ensemble, nous avons pioché dans les planches livrées en sus, les avons fixées à la verticale puis rajouté sur celle-ci une planche en travers qui fera office de chevron supplémentaire. Solution économique, avec juste l'achat de quelques sabots.

 

 

 

 

Autre modification, l'ajout d'une planche de rive (toujours pioché parmi les planches en rab) pour permettre l'installation d'une future gouttière.

 

 

Plus que quelques renfort au niveau des facades de portes, et nous arrivons au terme du montage.

Et pour plus de confort et de propreté pour les chevaux cet hiver, car le pré est petit et humide, nous terminons par étendre 7 m3 de concassé devant les boxes.