jour 2

MONT D'OR   2nd partie

 


 

yourte

Une fois les chevaux dans leurs quartiers, vient l'heure de l'apéritif

Un "Pont" devant la Dent du Vaulion

 

Nous avons passé une très bonne soirée dans ce cadre plutôt "rustique" (voir ci-contre la vue depuis la salle de restaurant) mais très acceuillant. L'énorme roësti-saucisse de Morteau et la tarte maison que l'on nous a servi a rassasié nos estomac.

Nous regagnons notre yourte et nous glissons dans nos sac de couchage. La chaleur s'étant accumulée pendant la journée nous laissons la porte ouverte toute la nuit, pour rafraichir un peu l'atmosphère. Et nous nous endormons au son des cloches des vaches qui patures à quelques mètres.

Le réveil est assez matinal, vers 7 heure, nous nous levons en même temps que le soleil. C'est le moment d'aller faire un brin de toilette, en attendant le petit déjeuner. Etant donné que l'auberge n'est raccordé ni à l'eau ni à l'électricité, les toilettes sont dites "seches" et la salle de bain ne se résume qu'à un petit lavabo. Suffisant cependant pour se rafraichir.

Petit déjeuner en terrase, très copieux il y a tout ce qu'il faut, sauf évidement les croissants chauds, pas de boulangerie dans le secteur. Puis nous allons déparquer les chevaux. Et après, en selle...

les toilettes

 

 

 

 

Le chalet restaurant La Boissaude est situé à 1229 m d'altitude, à 3km de la frontière suisse. On y mange très bien et l'acceuil des plus agréable, les plats sont gourmands, toujours dans un esprit régional traditionnel et produit du terroir.

Un peu dur de remonter en selle après un tel repas, mais il faut bien repartir, de plus que des orages sont annoncés pour ce soir.

 

 

Et voici le séjour qui se termine. Aussi bien qu'il a commencé. Nous échappons même à la pluie de justesse.

Un très grand merci à Dédé notre guide, sans qui nous nous serions sans doute perdu dans les pâturages, et galérer d'avantage encore avec toutes ces barrières !